La seule paix possible !

La seule paix possible, c’est celle qui laissera les nationalités se constituer normalement ….

Les nationalités opprimées

 

Source : Galerie.Verdun.fr – illustration de Victor PROUVÉ – 1918

L’Art de vivre 100 ans

100-ans2

                                 Pour Maman, en attendant le 16 janvier 2034.

Que les temps sont changés !
Les historiens de toutes les époques nous montrent une décroissance permanente dans l’existence humaine.

Avant le déluge, la durée de vie des hommes dépassait presque toujours 900 ans. (Adam vécut 930 ans, Mathusalem 969 ans, Noé 950 ans, etc.) Ce fut la première période.

Après la catastrophe vint la deuxième période de longévité. Selon les Livres sacrés, le Créateur réduisit la vie de l’homme, à cause de ses méfaits. (N’eût-il pas été préférable qu’il Lire la suite

Nancy bombardée !

Bombardement-Nancy_04Ce qu’on dit
et
Ce qu’on fait à Nancy

Samedi 1er janvier 1916. – Il et cinq heures du matin. Il fait noir et il pleut, avec un vent chargé d’humidité et qui pleure. On s’éveille lentement à cette heure matinale. Pourquoi ? Pour les habituels souhaits du Nouvel-An, aux êtres chers qui sommeillent encore autour de vous, pères, mères, époux, épouses, enfants, frères et sœurs.
Et soudain, une formidable explosion qui fait trembler et résonner les vitres.
Singulière aubade du 1er janvier 1916 ! C’est sans doute un Zeppelin qui vient faire des siennes sur Nancy endormie.
Et puis soudain d’autres détonations qui fulgurent dans le ciel noir, des crépitements, des fusées rouges, blanches, dorées et Lire la suite

Meilleurs Vœux à Tous !

La veillée de Noël

Bûche de NoëlLe repas du soir vient de s’achever ; autour du foyer le cercle de famille s’agrandit, faisant place aux proches, aux amis, aux voisins qui se réunissent pour la solennelle veillée.
L’ancien, l’aïeul se lève de la chaire de bois, toute noircie par la fumée de deux siècles, et qu’il occupe au coin de l’âtre. Il fait un signe ; et parmi les enfants, c’est à qui s’empressera d’allumer la lanterne de corne et de le précéder vers la porte qui mène à la grange. Un instant après tous deux reparaissent, l’enfant avec son fanal, le vieillard portant sur l’épaule une énorme bûche, la bûche de Noël.
A quelle forêt voisine échut l’honneur de fournir le tison vénérable ? Lire la suite

Chant de Noël lorrain

Chants de NoëlDans notre vieille France, le fête de Noël se célébrait surtout par des chants populaires, et chaque province avait ses Noëls particuliers dans lesquels se reflétait le caractère du peuple chanteur. Aujourd’hui les Noëls ne se chantent plus dans la traditionnelle veillée qui précède la messe de minuit. C’était la foi sans doute, la première inspiratrice de ces chants antiques, mais une foi souvent peu éclairée et plusieurs de ces Noëls, tout en célébrant la naissance du Sauveur, ont une allure rien moins que religieuse.

Il semble que le caractère spécial des noëls lorrains soit Lire la suite

PROVERBES LORRAINS

En passant par la LorraineCôtes de ToulCôtes de ToulL’aivoine ès chiéfes, lo vin ès fommes, ç’ost do ben podiu
L’avoine aux chèvres, le vin aux femmes, c’est du bien perdu.

Depu tot-ci eundé j’quai Rôme, ç’ost tortot des hommes
Depuis ici jusqu’à Rome, c’est tout des hommes.

Bin venu qu’aitpoutyë Lire la suite

Les Joies du Retour

Le retourSaynète Lorraine

UNE PAYSANNE PARLE :

… Contente ? C’est ben sûr que j’suis contente que mon homme soye rentré, mère Bagard. Comme tout le monde, ma fi !… Oh ! on est content d’un côté et pas content de l’autre. ça a été trop long, la guerre là ! les hommes ont pris de mauvaises habitudes, le mien comme les aut’s, oye, oye, oye !

Ça n’a pas été tout seul pour le r’mett’ au pas. Les premiers jours, on était au septième ciel, on redevenait des jeunes mariés, mais on n’peut pas toujou penser aux bêtises, l’ouvrâche commande.   Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :