Biographie de Henri CASTEL (1870-1939)

Henri, Jean, Philippe CASTEL voit le jour le jeudi 3 février 1870 à Izieux (Rattaché à Saint-Chamond en 1964) (42400).

Il est le fils légitime de Henry, Louis, Philippe CASTEL, Fabricant de lacets – Négociant – Maire d’Izieux, âgé de 30 ans,

et de Louise, Philippine JOURNOUD, dite Berthe, Sans profession, âgée de 32 ans.

A sa naissance, il a pour frères et sœurs : Constant, Louis, Julien (né en 1863), Charlotte, Marie, Françoise (née en 1868).

Henri sera Administrateur Délégué de la Société Saint-Chamonnaise de Tresses. Chevalier de la Légion d’honneur.

Henri devait reprendre la Fabrique familiale de lacets, mais au moment où la vallée du Dorlay se lance dans les tresses, pour remplacer le moulinage périclitant, l’heure à Saint-Chamond était au regroupement. Depuis 1882, les petits ateliers familiaux disparaissaient, et les patrons durent se regrouper pour faire face aux lois impitoyables du marché.

La Fabrique CASTEL avait cependant bien résisté, grâce à l’habilité paternelle, mais le père d’Henri du tout de même se résigner, un an avant son décès, et alors que lui même n’avait que 29 ans, à suivre cette orientation stratégique nécessaire à la survie de l’entreprise. C »est ainsi que trois grandes sociétés se formèrent alors :

En 1898 : les « Manufactures Réunies » qui fédèrent 10 maisons et possèdent 20.000 métiers.
En 1899 : la « Société Industrielle des Tresses et Lacets » et la « Société Saint Chamonnaise de Tresses et Lacets« .

En 1910, les « Ets Gonin » de Saint-Paul en Jarez obtiennent la Médaille d’or à Londres. Il faut savoir qu’en 1912, 4.000 personnes travaillent dans les tresses, sans compter les industries annexes. Saint-Chamond, avec la vallée du Dorlay, est à cette époque la capitale européenne de la Tresse et du Lacet.

Son père Henry meurt le 28 février 1900 à 21h, Henri est âgé de 30 ans.

En 1900, Henri est nommé par le préfet en qualité de membre administrateur des Hospices de Saint-Chamond. A cette époque il est également membre de la Chambre Consultative des Arts et Manufactures de Saint-Chamond. Les chambres consultatives des arts et manufactures ont pour objet de faire connaître les besoins et les moyens d’amélioration des manufactures, fabriques, arts et métiers; les membres sont élus pour six ans et sont renouvelables par tiers tous les deux ans.

Il s’unit avec Anne-Marie, Augustine BERNARD, la fille légitime de Guillaume, Marius BERNARD et de Virginie, Marie-Louise GOUTAREL.

Ce couple aura deux enfants :
– Raymonde née en 1914.
– Maurice, Louis, Albert né en 1920.

Ils se marient  le mardi 23 avril 1912 à Lyon.

Le contrat de mariage de Mademoiselle BERNARD a été rédigé par F. Courbière, Notaire à Saint-Chamond, 9 rue Ventefol (Téléphone : 19). La dot s’élevait à onze mille Francs, dont :

1°) Son trousseau composé des vêtements, linges, bijoux, joyaux, fourrures et dentelles à son usage personnel estimé pour l’enregistrement à la somme de 1.500 F
2°) Diverses pièces de linge de ménage et maison non détaillées, ni estimées et évaluées d’un commun accord à la somme de 500 F
3°) Des valeurs pour 8.000 F provenant à la future épouse, tant dans la succession de sa mère que de ses éonomies personnelles.
4°) Le quart appartenant à la future épouse dans une propriété située à Saint-Michel-sur-Rhône (Loire) comprenant maison d’habitation, verger et pré, et estimé pour l’enregistrement à la somme de 1.000 F.

Le 26 mars 1914 naît sa fille Raymonde. Henri est âgé de 44 ans.

Sa mère Louise meurt le 29 novembre 1915, Henri est âgé de 45 ans.

Le 25 août 1920 naît son fils Maurice. Henri est âgé de 50 ans.

Comme nous le noterons dans notre article « le Maire, les Maristes et la Rosette« , si malgré les services rendus par son père Henry, ce dernier n’eut pas le ruban rouge en son temps; Henri fût  pour sa part élevé au grade de Chevalier de la Légion d’honneur. Il nous reste également à approfondir nos recherches concernant la rue « Henri CASTEL » de Saint-Chamond (Izieux) pour déterminer, qui du père ou du fils, eut l’honneur de laisser son nom à la postérité.

Henri J. P. CASTEL est décédé en 1939, à l’âge de 68 ans, à Saint-Chamond.

4 Responses to Biographie de Henri CASTEL (1870-1939)

  1. tamanu dit :

    Je remercie d’avance les descendants d’Henri CASTEL pour leurs futurs commentaires et envois d’informations supplémentaires (anecdotes, souvenirs, photos … etc.) qui me permettront de compléter sa biographie.

    • Roche dit :

      J’ai bien connu Mr Henri Castel dans ma jeunesse ma famille nos familles étaient très liées par des liens de travail et d’amitié.

  2. Ping : Chantiers de Jeunesse Française et S.T.O. | Le Couarail de Tamanu

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :