Biographie d’Émilie Clémence MONGLON (1866-1909)

Émilie, Clémence MONGLON est née le lundi 12 février 1866 à 21h à Rochefort (17299) – Route de la gare. Elle sera la mère de notre grand-père Raymond. Émilie est notre SOSA N°13 – 4ème génération.

Elle est la fille légitime de Jean MONGLON, Scieur de long en 1856 – Employé à la gare en 1864, âgé de 32 ans

et de Clémence COURNILLOT, Lingère (1856) – Bibliothécaire à la gare (1864) – Blanchisseuse (1887) – Gérante de lavoir (1893), âgée de 26 ans.

A sa naissance, elle a un frère Jean, Hyppolyte (né en 1858).

Émilie sera Lingère.

En 1885, elle habite à Paris (75000) – 54 rue de Sèvres (7ème arrondissement) ou 22 rue Dupin (6ème arrondissement), ce sont 2 rue contigües

Lingère : Couturière chargée de fabriquer et réparer divers habits et coiffes ainsi que le linge de table et d’église.

D’après le « guide des corps des marchands » de 1766, relevé dans « Histoire des Corporations de Métiers depuis leurs origines jusqu’à leur suppression en 1791 » par Étienne Martin-Saint-Léon édité à Paris en 1897, il fallait alors 4 années d’apprentissage et 2 années de compagnonnage pour entrer dans la communauté des lingères.

Source : www.vieuxmetiers.org

Son père Jean meurt avant janvier 1887, Émilie est âgée de moins de 20 ans.

Elle s’unit avec Augustin GRASSIOT, Ferblantier, chaudronnier, le fils légitime de Jacques, Antoine GRASSIOT et de Julie GAURY.

Ce couple aura cinq enfants :
– Émile, Charles né en 1890.
– Augustine née en 1892.
– Charles né en 1894.
– Marcel né en 1896.
– Henri né en 1898.

La publication de leur mariage est faite le dimanche 27 novembre 1887 à Paris (75000) – 7ème arrondissement

Ils se marient  le samedi 24 décembre 1887 à Paris (7ème Arrondissement) (75007).

Est présente :
– Clémence COURNILLOT, Mère de la mariée, consentante.

En 1890, elle habite avec son marie Augustin à Paris (6ème Arrondissement) (75006) – 125, rue de Sèvres. C’est également l’adresse de sa mère Clémence qui y habite avec Fernand.

– Le 25 août 1890 à 9h naît son fils Émile, mort pour la France le 17 septembre 1914 à Avocourt (55). Émilie est âgée de 24 ans.
– Le 6 mai 1892 naît sa fille Augustine, Émilie est âgée de 26 ans.
– Le 5 juin 1893 sa fille Augustine, âgée d’un an, meurt, Émilie est âgée de 27 ans.
– Le 21 mars 1894 à 12h naît son fils Charles, décédé à Paris le 27 février 1984. Émilie est âgée de 28 ans.
– Le 25 octobre 1896 naît son fils Marcel, décédé à Saint-Max (54) le 24 avril 1980. Émilie est âgée de 30 ans.
– Le 4 juin 1898 naît son fils Henri. Émilie est âgée de 32 ans.

– Le 21 octobre 1898 son fils Henri, âgé de 4 mois, meurt, Émilie est âgée de 32 ans.
– Sa mère Clémence meurt après décembre 1902, Émilie est âgée de 36 ans au moins.

Le 17 mars 1903 son époux Augustin meurt, Émilie est âgée de 37 ans.

Le 26 septembre 1906 naît, de père inconnu, son fils Raymond, décédé à Essey-lès-Nancy le 31 mars 1999. Émilie est âgée de 40 ans.

Émilie C. MONGLON est décédée le jeudi 25 mars 1909, à l’âge de 43 ans, à Paris (10ème Arrondissement) (75010) – 85, rue Rébeval.


Texte des sources

Acte de naissance :

L’an mil huit cent soixante six , le mardi treize du mois de février sur les neuf heures du matin, pardevant Nous, Adjoint et par délégation Officier de l’État civil de la commune de Rochefort canton dudit département de la Charente-Inférieure, est comparu

Jean Monglon âgé de trente deux ans, demeurant à Rochefort, profession de roulier, lequel nous a présenté un enfant du sexe féminin qu’il a déclaré être né le douze de ce mois à neuf heures du soir, de son mariage constaté en cette mairie le dix juillet 1856 ; avec Clémence Cournillot de âgée de vingt six ans profession de lingère demeurant avec lui sur la route de la gare auquel il a donné les prénoms d’Émilie Clémence

lesdites déclaration et présentations faites en présence de Antoine Pommier âgé de trente six ans, demeurant à Rochefort profession de trompette de ville et de Léon Tarado âgé de quarante quatre ans, demeurant à Rochefort profession de perruquier et ont, les déclarants et témoins, signé avec nous le présent acte, après qu’il leur en a été fait lecture.

Signatures : Monglon A. Pommier L. Tarado (illisible).

Acte de décès :

L’an mil neuf cent neuf, le vingt cinq de mars à deux heures quarante du soir ; acte de décès de Emilie Clémence Monglon, lingère, née le douze février mil huit cent soixante six à Rochefort sur Mer (Charente Inférieure), décédée à son domicile rue Rébeval 85, le vingt quatre mars courant à trois heures du soir.

Fille de Jean Monglon et de Clémence Cournillot, époux décédés. Veuve de Augustin Grassiot. É. Constatation faite par Nous, Victor ÉÉÉ adjoint au maire, Officier d’Etat civil du dix-neuvième arrondissement de Paris, sur la déclaration de Hippolyte Monglon, cinquante ans, employé des Postes, Boulevard d’Ornano, son frère, et de Paul Guillery, trente quatre ans, métreur rue des Récollets 11, non parent, qui ont signé avec nous après lecture.

Signatures : Monglon, Guillery.

Acte de mariage GRASSIOT – MONGLON :

L’an mil huit cent quatre vingt sept, le vingt quatre décembre, à onze heures du matin
Acte de mariage de Augustin GRASSIOT, né à Trizay (Charente Inférieure) le quatorze juillet mil huit cent soixante cinq, ferblantier, demeurant à Paris, 54 rue de Sèvres, fils majeur de Antoine Grassiot et de Julie Gaury, son épouse, rentiers à Trizay, consentants au mariage par acte passé devant Me Robert, notaire à St-Agnant (Charente Inférieure), le deux courant, d’une part,

et de Mlle Émilie Clémence MONGLON née à Rochefort (Charente Inférieure) le douze février mil huit cent soixante six, lingère, demeurant avec sa mère à Paris, 54 rue de Sèvres, fille majeure de Jean Monglon, décédé, et de Clémence Cournillot, sa veuve blanchisseuse, présente et consentante, d’autre part,

Dressé par nous, Alfred Deutsez, adjoint au maire officier d’académie, Officier de l’état civil du septième arrondissement de Paris, qui avons procédé publiquement, en la mairie, à la célébration du mariage, dans la forme suivante ;

après avoir donné lecture aux parties de leurs actes de naissance, du consentement des père et mère du futur, de l’acte de décès du père de la future, des publications faites en cette mairie et à Trizay les dimanches vingt sept novembre dernier et quatre courant, sans opposition; toutes pièces dûment parafées, et du chapitre six du livret 1er du code civil titre du mariage, sur les droits et devoirs respectifs des époux;

après avoir interpellés les futurs et la mère de la future, qui nous ont déclaré qu’il n’a pas été fait de contrat de mariage, nous avons demandé aux futurs s’ils veulent se prendre pour époux, et chacun ayant répondu affirmativement et séparément, à haute voix, nous avons prononcé, au nom de la loi, que Augustin GRASSIOT et Émilie, Clémence MONGLON sont unis en mariage.

En présence de MM Louis Brannerel, domestique, rue de Sèvres 4, âgé de quarante deux ans; Pierre Jarrier, cuisinier, rue du Dragon 32, âgé de vingt deux ans; Claude Boulay, horticulteur, rue du Dragon 32, âgé de soixante onze ans; Benoît Boulay, marchand de vins, rue du Dragon 32, âgé de cinquante trois ans; témoins qui ont signé avec les époux, la mère de l’épouse et nous après.

One Response to Biographie d’Émilie Clémence MONGLON (1866-1909)

  1. tamanu dit :

    Je remercie d’avance les descendants d’Émilie Clémence MONGLON pour leurs futurs commentaires et envois d’informations supplémentaires (anecdotes, souvenirs, photos … etc.) qui me permettront de compléter sa biographie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :