Biographie de Johann Adam GUÉBEL (1741-1807)

Blason de NiedergailbachJohann, Adam GUÉBEL dit Jacob voit le jour le jeudi 13 avril 1741 à Niedergailbach (66453). Jacob est notre SOSA N°64 et N°70 – 7ème génération. Il a en effet une double numérotation, car deux de ses enfants Jean-Claude (né en 1792) et Marie-Anne (née en 1795) seront tous deux également nos SOSAS.

Moulin de NiedergailbachIl est le fils légitime de Jean, Jacques GUÉBEL, Meunier – Régisseur, âgé de 29 ans et de Anna, Maria, Barbe MÜLLER dite Élisabeth, âgée de 26 ans. A sa naissance, il a un frère Johann (né en 1736 au moulin de Niederlinxweiler). Un autre frère Johann Peter (né en 1738 à Niedergailbach) est décédé en 1740 avant sa naissance.

Il est baptisé à Niedergailbach le jour même de sa naissance.

Village de NiedergailbachNiedergailbach (en dialecte local Gelbach) est une localité de la commune allemande de Gersheim, dans l’arrondissement de Sarre-Palatinat et le Land de la Sarre. Le village se situe dans la région du Bliesgau, entouré de Gersheim et Reinheim, tandis que le village mosellan d’Obergailbach est tout proche, de l’autre côté de la frontière avec la France.

Les nombreux liens tissés par les villages voisins d’Obergailbach, en France, et de Niedergailbach, sont en partie rompus en 1781 quand la France cède Niedergailbach au seigneur de Blieskastel.

Chronique Franco-Lorraine de 1741 :

– Duc régnant : Stanislas Leszczynski – Duc de Lorraine et de Bar depuis 1737.
– Événements en Lorraine : Pour éviter l’incorporation dans la milice, les jeunes Lorrains gagnent le Luxembourg, s’installent à Nancy ou se marient (jusqu’à 40 mariages par jour)
– Roi de France : Louis XV (Le bien aimé)
– Événements en France : Nouveau rétablissement du dixième – Épidémie de paludisme (peste des riz) en Auvergne
– Mais aussi : Alliance entre la France et la Prusse – Début de la Guerre de Succession d’Autriche.

Johann sera Compagnon Meunier. Il travaillera successivement à Gosselming, Sarrebourg, Bouquenom et Bisping en Moselle (57).

Les Moulins de la SarreVers 1756, il commence à exercer la profession de garçon meunier au moulin de Berthelming.

BerthelmingLa commune de Berthelming est située en Lorraine, dans le canton de Fénétrange, Arrondissement de Sarrebourg. Elle compte aujourd’hui environ 520 habitants pour une superficie de 10.67 km².

La seigneurie de Fénétrange est copropriété des Salm et des Croye, protestants. Les cultes luthériens et calvinistes s’y développent. Cette expansion s’arrête en 1665 par l’achat de la part appartenant à la famille de Croye par le prince de Vaudémont, héritier de Salm. Le culte protestant est même interdit mais les nouveaux propriétaires sont obligés de tolérer la présence de luthériens et de calvinistes.

– En 1780, Jacques GEBEL était compagnon meunier, demeurant au moulin de Sarrebourg.
– En 1783, il est compagnon meunier à Bouquenom (Sarre-Union).
– En 1792, il est compagnon meunier au moulin de Schnehmühl (ou Schneymühl) – Ban de Sarraltroff.
– En 1795, il sert au moulin de Gosselming.

Moulin de BerthelmingLes notes du curé de Berthelming précisent :

Jean-Jacques GEBEL, ancien meunier à St. Wendel, époux de Barbe MILLERIN, leur fils : Jacques GEBEL, époux BRAEGLER (on trouve aussi l’orthographe Bregler, Pregler ou Brichler), meunier au moulin de la Commanderie de Saint Jean de Bassel à Gosselming, compagnon meunier au moulin de Sarrebourg, garçon meunier à Bouquenom, meunier à la Matemühle de Bisping.

Source : Mme Fernande Hacquard – co-fondatrice du Cercle généalogique de Sarrebourg.

Le 20 novembre 1779 naît sa fille Marie. Johann est âgé de 38 ans. Sa mère Barbe meurt avant janvier 1780, elle n’assistera donc pas à son mariage.

BerthelmingIl s’unit avec Jeannette BREGLER dite Jeanne, née le mercredi 16 octobre 1754 à Berthelming. Elle est la seconde fille de Jean-Claude BREGLER, manœuvre, voiturier, ventouseur et chirurgien de Berthelming, et de Marie-Anne WEISSROCK (écrit aussi Wisrock ou Wisserack) fille d’un bonnetier de Berthelming.

Jeanne est veuve de Jean ZINN, manœuvre, né le 22 décembre 1746 à Berthelming, et fils d’un manœuvre venu du canton de Saint Gall en Suisse. Enceinte de son premier fils, François Louis né le 17 mai 1773, elle avait épousé Jean à l’âge de 18 ans, le 19 janvier 1773.

Lors de son remariage avec Johann Adam GUÉBEL, François Louis étant décédé à l’âge de 13 mois le 4 juillet 1774, Jeannette est aussi mère des jumeaux Jean et Christine ZINN, nés le 9 février 1775, âgés de 5 ans, qui seront élevés par Johann Adam.

mariage Guebel-BreglerLe couple aura huit enfants :

– Marie Jeanne née le samedi 20 novembre 1779, soit 2 mois avant le mariage de ses parents.
– Jean Wilhelm né le mardi 17 octobre 1780.
– Marie Catherine née le 24 janvier 1783.
– Jean Michel né le dimanche 13 mars 1785.
– Jacques né le jeudi 5 juillet 1787.
– Marie Jeanne née le lundi 2 novembre 1789.
Blason de Berthelming– Jean Claude né le mercredi 23 mai 1792 à Berthelming – décédé le 5 mars 1861 à Hoff, notre SOSA N°32 – 6ème génération, maçon et cultivateur, grand-père de Louis (1868-1920) par son fils Jean Nicolas, maçon, né le 24 mars 1817 à Berthelming, décédé le 3 juin 1892 à Niderviller (57) qui a épousé sa cousine Caroline SCHMITT le 25 juillet 1865 à Hoff.
Blason de Marmoutier– Marie Anne née le mardi 24 février 1795 à Berthelming – décédée après 1872 à Marmoutier dans le Bas-Rhin, notre SOSA N°35 – 6ème génération, grand-mère de Louis (1868-1920) par sa fille Caroline SCHMITT, journalière, née le 5 juillet 1832 à Marmoutier (67) – décédée le 12 mars 1872 à Hoff qui a donc épousé son cousin Jean Nicolas GUÉBEL ci-avant cité.

Johann Adam et Jeannette se marient  le mardi 25 janvier 1780 à l’église de Berthelming.

Eglise de BerthelmingSont présents :
– Nicolas PIERRE (Témoin), cabaretier de Berthelming,
– Etienne BOUR (Témoin), maréchal-ferrant à Gosselming,
– Sébastien HOLTZ (Témoin), tailleur d’habits de Gosselming,
– Jean Claude BREGLER (Témoin), père de la mariée.

Traduction partielle de l’acte de mariage :

GEBELL Jean-Jacques, garçon meunier, demeurant actuellement au moulin de la Commanderie de Saint-Jean-de-Bassel, ban de Gosselming, fils de Jean-Jacques GEBEL, ancien meunier résidant actuellement à St. Wendel et de décédée MULLER Barbe
et
BRAEGLER Jeannette, veuve de ZINN Jean, manoeuvre, fille de Jean-Claude BRAEGLER et WEISROCK Marie-Anne.

Témoins : BRAEGLER Jean-Claude, père de la mariée, manoeuvre à Berthelming

Chronique Franco-Lorraine de 1780 :

– En Lorraine : La population est estimée à 1.200.000 habitants dont un tiers d’Évêchois, soit une progression de 50% en un demi-siècle – Emploi de la houille sarroise dans la saline de Dieuze,
– Roi : Louis XVI,
La Sardine– En France : Le roi améliore l’état des prisons – La question ordinaire est abolie – A Marseille, le 19 mai le navire « Sartine » (du nom du ministre de la marine de Louis XVI) que l’on transformera en « La Sardine » bloque le Vieux-Port à la suite d’une fausse manœuvre – Commandés par Rochambeau, un corps expéditionnaire de 6.000 hommes vient soutenir le combat des Insurgés d’Amérique.

MeunierLe lundi 2 novembre 1789, lendemain de la première Toussaint « révolutionnaire », sera une journée très éprouvante pour la famille, car Johann, âgé de 48 ans, verra le décès à l’âge de 9 ans de sa première fille, Marie Jeanne, conçue avant son mariage ; pendant que son épouse Jeannette, âgée de 35 ans, donnera la vie à leur troisième fille qui portera, très certainement en mémoire de sa sœur défunte, également le prénom de Marie Jeanne.

Hélas la petite Marie Jeanne décède vingt mois plus tard, le dimanche 3 juillet 1791, son père Johann est âgé de 50 ans.

Le lundi 23 avril 1798 sera un autre lundi noir pour Johann, âgé de 57 ans, et Jeannette, âgée de 43 ans, car le même jour leur fils Jean Michel, âgé de 13 ans meurt d’un coup violent selon le rapport du Juge de Paix de Fénétrange, en même temps que leur autre fils Jean Wilhelm, âgé lui de 17 ans. Que s’est-il passé ce jour là ? Jeu d’enfants qui se termine mal ? Autre violence ? Il faudra attendre de pouvoir consulter les archives juridiques pour répondre à ces questions douloureuses pour la famille.

d-GUEBEL Jacques,Jean 1807Johann A. GUÉBEL dit Jacob est décédé le mardi 17 février 1807, à l’âge de 65 ans, à Berthelming.

Est présent : Sébastien HOLTZ (Témoin) tailleur d’habits de Gosselming.

Son épouse Jeannette décédera plus tard, très certainement chez sa fille Marie-Anne à Marmoutier dans le Bas-Rhin.

2 Responses to Biographie de Johann Adam GUÉBEL (1741-1807)

  1. Ping : Mise à jour généalogie | Le Couarail de Tamanu

  2. Lasicki née Guebel says:

    Super instructif les renseignements sur mon ancêtre
    j’aime beaucoup
    Ta cousine de Lorraine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :