Le Clergé et l’École

MONGLON Antoie, JosephIl fut un temps où les instituteurs “bouffaient” du curé et se battaient pour l’enseignement laïque. Nous trouvons cependant dans notre généalogie des curés bien magnanimes qui savaient pardonner aux pauvres pécheurs.

Un de nos aïeuls de la branche maternelle, Christophe le Moy, né à Ménil-la-Tour en 1706, Maître d’école à Sanzey, s’est en effet fiancé, avec promesse de mariage aussitôt que se pourra, le samedi 18 février 1730 devant le Prieur Curé H. Marion de Sanzey, avec Margueritte Mathieu, née en 1706 à Sanzey. Les bans furent publiés le dimanche 19 février 1730 lors de la messe paroissiale …. et le mariage célébré le lundi 20 février 1730, avec dispense de M. l’Official de Toul pour les deux premiers bans manquants.

Pourquoi tant de précipitation me direz-vous ? …. Tout simplement parce que le 12ème jour du mois d’avril 1730 naissait à Sanzey le petit Jean-Christophe le Moy, premier enfant de Christophe et Margueritte le Moy.

Soit en ces temps reculés les épouses accouchaient en 50 jours,

Soit les opticiens ne fournissaient pas le clergé,

ou peut-être que ce bon curé de Sanzey portait bien son nom et s’était dit : Marion les au plus vite

Note : la photo est celle de notre grand-oncle l’abbé Antoine Joseph MONGLON (1821-1901) ordonné prêtre en 1859 à Aubusson, il sera curé de la paroisse de Dontreix dans le canton d’Auzances – Département de la Creuse.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :