Le Clergé et l’École

MONGLON Antoie, JosephIl fut un temps où les instituteurs “bouffaient” du curé et se battaient pour l’enseignement laïque. Nous trouvons cependant dans notre généalogie des curés bien magnanimes qui savaient pardonner aux pauvres pécheurs.

Un de nos aïeuls de la branche maternelle, Christophe le Moy, né à Ménil-la-Tour en 1706, Maître d’école à Sanzey, s’est en effet fiancé, avec promesse de mariage aussitôt que se pourra, le samedi 18 février 1730 devant le Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :